Électrification des transports – Québec bonifie l’aide offerte pour l’électrification du transport collectif

Le gouvernement du Québec bonifie le Programme d’aide aux immobilisations en transport en commun de la Société des infrastructures locales du Québec afin de favoriser l’électrification des transports collectifs partout au Québec. Cette bonification vise notamment à augmenter le taux d’aide financière offert aux sociétés de transport pour l’électrification de leurs véhicules et les adaptations requises pour leurs infrastructures. Elle permettra aussi de mettre fin aux aides financières versées par l’entremise de ce programme pour l’acquisition d’autobus fonctionnant uniquement à l’essence ou au diesel.

« Le gouvernement du Québec s’est engagé à accélérer l’électrification des transports sur l’ensemble du territoire québécois afin de réduire la dépendance aux énergies fossiles. Nous allons donc offrir un meilleur soutien aux sociétés de transport dans l’électrification de leur flotte de véhicules. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

Pour lire le communiqué : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/electrification-des-transports-quebec-bonifie-l-aide-offerte-pour-l-electrification-du-transport-collectif-868937260.html

Par |2019-10-31T08:11:36-04:0031 octobre 2019|0 commentaire

Programme d’aide aux immobilisations en transport en commun 2019-2024 de la SOFIL dévoilé au colloque de l’ATUQ

L’Association du transport urbain du Québec (ATUQ) accueille favorablement l’annonce des modalités de versement de l’aide financière de la Société de financement des infrastructures locales (SOFIL) pour les années 2019-2024.

Ce programme est important pour les membres de l’ATUQ, car il leur permettra la poursuite de leurs projets en ce qui a trait au maintien, à l’amélioration et au développement de leurs immobilisations, tout en donnant un coup de pouce supplémentaire à l’électrification de leurs réseaux.

Cette annonce répond à une demande que l’Association a formulée plusieurs fois au gouvernement. Il s’agit d’un jalon important qui contribuera à la mise en œuvre de la Politique de mobilité durable du gouvernement du Québec.

Pour lire le communiqué : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/programme-d-aide-aux-immobilisations-en-transport-en-commun-2019-2024-de-la-sofil-devoile-au-colloque-de-l-atuq-837989443.html

Par |2019-10-31T08:11:05-04:0031 octobre 2019|0 commentaire

Financement de la mobilité : faire mieux et autrement, propose CAA-Québec

À l’occasion du Chantier sur le financement de la mobilité, selon CAA-Québec, il faut faire preuve d’audace, et surtout, abandonner le vieux réflexe de taxer encore plus l’essence, alors que les automobilistes contribuent déjà largement. Il faut plutôt trouver des solutions efficaces pouvant répondre aux besoins actuels d’une mobilité nouvelle et durable.

Pour que les gens changent leurs comportements et adoptent des moyens de transport durables, il faudra multiplier les incitatifs plutôt que d’alourdir le fardeau des propriétaires d’automobiles. Le gouvernement, les municipalités et les entreprises doivent donc stimuler le recours à des solutions de transport collectif différentes et efficaces. Par exemple :

  • Favoriser l’usage des systèmes de covoiturage par des incitatifs financiers aux utilisateurs.
  • Pour les entreprises, les inciter financièrement à offrir un retour garanti en taxi, payé par l’employeur, pour les employés qui utilisent les transports collectifs.

Pour lire le communiqué : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/financement-de-la-mobilite-faire-mieux-et-autrement-propose-caa-quebec-806963851.html

Par |2019-10-31T08:10:38-04:0031 octobre 2019|0 commentaire

Ralentissement de la progression du nombre de véhicules en circulation; impact de l’autopartage?

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) indique une augmentation de 0,9 % du nombre de véhicules en circulation entre 2017 et 2018 versus 2,1 % entre 2016 et 2017. Plusieurs chercheurs croient que ce ralentissement (remarqué au niveau mondial également) pourrait être attribuable à l’autopartage. Les études tendent à démontrer qu’il y aurait entre 2,5 et 13 véhicules de moins sur la route pour chaque voiture d’autopartage.

Pour de plus amples informations : https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2019/10/27/parc-automobile-impact-autopartage

Par |2019-10-31T08:10:06-04:0031 octobre 2019|0 commentaire